mercredi, 04 février 2015 10:05

Boni Yayi en Algérie pour relancer les relations diplomatiques

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Le chef de l'Etat termine ce mercredi 4 février 2015 en Algérie une visite de trois jours qu'il a entamée lundi dernier. Boni Yayi effectue sa première visite d'Etat en Algérie pour réchauffer les relations diplomatiques avec ce pays. Depuis avril 1995, le Bénin a fermé son ambassade à Alger. La visite de Boni Yayi se veut donc la marque d'un nouveau départ...

Le chef de l'Etat termine ce mercredi 4 février 2015 en Algérie une visite de trois jours qu'il a entamée lundi dernier. Boni Yayi effectue sa première visite d'Etat en Algérie pour réchauffer les relations diplomatiques avec ce pays. Depuis avril 1995, le Bénin a fermé son ambassade à Alger. La visite de Boni Yayi se veut donc la marque d'un nouveau départ. Pour cela les autorités algériennes aussi ont mis toute une solennité pour l'accueil de leur hôte béninois.

Si la visite a pour but de relancer l'axe Cotonou-Alger, le volet économique en sera un pilier essentiel. C'est pourquoi le président Boni Yayi a rencontré des hommes et femmes d'affaires algériens pour leur vanter les opportunités d'investissements disponibles au Bénin. "Les opportunités d'investissements existent. Il y a d'énormes possibilités d'investissements au Bénin. Les investisseurs algériens, notamment, du secteur privé, sont les bienvenus", a déclaré Boni Yayi devant les opérateurs économiques venus nombreux l'écouter. L'énergie, les transports, les hydrocarbures et la santé sont quelques domaines d'investissement que Boni Yayi a présentés. Il a aussi mis l'accent sur les réformes effectuées en faveur de l'investissement privé.

Tête-à-tête avec le président algérien

Ce mardi, Boni Yayi s'est entretenu avec son homologue algérien en tête-à-tête. "Nous avons décidé de repartir sur un nouvel élan dans notre coopération bilatérale. Le Président Bouteflika a promis de faire en sorte que la coopération algéro-béninoise aille plus loin", a affirmé le chef de l'Etat à l'issue de l'entretien privé. Les deux hommes ont également échangé sur la lutte contre le terrorisme en Afrique, notamment la guerre annoncée contre Boko Haram du Nigeria.

Recueillement sur la mémoire de Béhanzin

Au premier jour de sa visite en Algérie, le président Boni Yayi s'est rendu à la résidence où le roi Béhanzin a séjourné lors de sa déportation en 1894. La résidence où le roi exilé du Dahomey d'alors a passé ces derniers jours est située dans la wilaya (commune) de Blida près d'Alger. Le Président de la République s'est recueilli sur la tombe du roi mort en 1906 dont la dépouille a finalement été ramenée sur sa terre natale en 1928. Boni Yayi y a observé une minute de silence. A la fin de ce moment plein d'émotion, le chef de l'Etat a salué la mémoire du roi Béhanzin, "un grand héros". "Notre roi représente pour nous le symbole de la résistance", a-t-il ajouté.

Il faut dire qu'il y a eu échange de distinction entre Boni Yayi et son homologue algérien. Le chef de l'Etat a reçu la plus haute distinction (Athir) de l'ordre du mérite de l'Algérie et en a attribué l'équivalent (Grand-Croix) à son tour à Abdelaziz Bouteflika.

 

Vincent Agué

Lu 3331 fois
0
0
0
s2smodern