mercredi, 12 juillet 2017 08:42

Revue de presse du 12 juillet 2017

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 12 07 17

Issa Bah Séko

 

Aujourd’hui, la présidente Suisse va fouler la terre béninoise. Cette visite annoncée de la présidente de la confédération helvétique au Bénin préoccupe les canards parus ce jour. Le clairon confirme l’arrivée de Doris LEUTHARD et précise que cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Bénin et la Suisse. Talon reçoit la présidente Suisse écrit donc le clairon qui a mis à sa Une les photos des deux personnalités. La présidente Suisse fera 72 heures au Bénin nous fait savoir le quotidien le meilleur. Doris LEUTHARD, lors de son séjour va mener plusieurs activités à l’intérieur du pays ajoute le meilleur. L’évènement précis annonce qu’elle va inaugurer des œuvres sociales, signer des accords et mener d’autres activités. Le quotidien le progrès dévoile que le Bénin va recevoir de la Suisse près de 50 milliards de francs CFA et estime que la coopération bilatérale entre les deux pays se porte à merveille. La priorité pour sa part a fait en aperçu, un bref historique de la genèse d’une amitié qui se renforce depuis de longues années. A sa page 2 la priorité écrit que le Bénin et la Suisse se connaissent bien et partagent ensemble des réalités dans plusieurs domaines depuis bientôt 56 ans. Qui est donc Doris LEUTHARD, cette femme qui dirige la suisse ? S’interroge le télégramme qui trouve la réponse à sa question. D’après le télégramme Doris LEUTHARD est née le 10 avril 1963. Elle est juriste de formation et a été élue présidente de la Suisse depuis décembre 2016. Et le journal de signaler que sa visite au Bénin traduit la bonne appréciation qu’elle a pour les efforts que le Bénin déploie dans la gouvernance. Bienvenue donc à Madame La présidente de la confédération Helvétique.

Sur tout autre plan, le quotidien le potentiel nous informe que ça grogne à nouveau dans le rang des policiers. Ces derniers donnent de la voix pour réclamer une meilleure condition de vie et de travail selon le journal. Du « Nahala » chez les flics en déduit le potentiel qui écrit que le syndicat des policiers dénonce le fait que la hiérarchie pose des actes susceptibles d’affecter le moral de la troupe et de créer de graves préjudices à l’institution avec en toile de fond des promesse tenues sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des policiers. Le quotidien le télégramme spécialiste des questions de sécurité confirme que les policiers sont très remontés contre le gouvernement. Le télégramme a publié, un communiqué du syndicat national de la police du Bénin SYNAPOLICE dans lequel il exprime son amertume face à certains actes de préparation contre les intérêts de la corporation.

Retour sur la mauvaise gestion des campagnes cotonnières précédentes avec l’évènement précis qui parle de graves révélations sur le scandale à la Sonapra. L’évènement précis apporte de nouvelles explications sur le dossier. Près de 40 milliards FCFA partis en fumée après calcul fait par le journal qui invite la justice à se montrer compétente. Le journal la priorité y voit un véritable gouffre avec des dépenses non justifiées entre 2013 et 2016. D’après la priorité, il y a concussion sur fond de délit d’initié avec en ligne de mire, une gestion patrimoniale de la Sonapra aujourd’hui vidée de tout son contenu. Le journal invite aussi le régime de la rupture et la justice à aller jusqu’au bout. Le journal Kini-Kini écrit que le peuple réclame la vérité sur les milliards détournés. Pour l’économiste, la gestion comptable de la Sonapra est plus que la promotion agricole, c’est de la filouterie. Mais le confrère de la matinée lui reste sceptique quant aux audits à l’ère de la rupture, et se demande si ce n’est pas un coup d’épée dans l’eau ?.

Issa Bah Séko

Lu 12085 fois Dernière modification le jeudi, 13 juillet 2017 08:49
0
0
0
s2smodern