jeudi, 06 juillet 2017 08:37

Revue de presse du 06 juillet 2017

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 06 07 17

Achille Fatondji

 

Analyse de quelques décisions du conseil des ministres d’hier pour démarrer. Le gouvernement suspend la perception des pénalités liées aux taxes sur les véhicules à moteur. La décision fait danser LE POTENTIEL qui ne trouve pas d’autre moyen que de placarder l’intégralité du compte rendu du conseil des ministres. Sentiment de joie également pour le quotidien AFRIQUE EXPRESS qui écrit que c’est fini la pression et le stress. Le gouvernement vient de montrer qu’il est attentif à la situation sociale du pays et de la sous-région affirme LE MEILLEUR. L’AUTRE QUOTIDIEN s’en réjouit également. L’autre décision du gouvernement qui fait la une des journaux c’est l’annonce de la célébration du 1er août. Les manifestations du 1er août 2017 auront lieu à Cotonou informe LA NATION. Cotonou abritera donc les manifestations officielles du 57ème anniversaire de l’accession du Bénin à l’indépendance. Le quotidien AFRIQUE EXPRESS confirme l’information sans autre commentaire.

FRATERNITE croise simplement les bras et attend d’apprécier l’évènement. En attendant, le journal aborde les raisons de la baisse du budget 2018. Le ministre des finances Romuald WADAGNI a profité de la manchette de FRATERNITE pour clarifier davantage cette baisse. A l’en croire dans les colonnes du journal, la baisse sera pris en charge par le financement Partenariat Public Privé. Selon l’argentier national, les premières tendances de 2018 permettent de dire que le budget de l’Etat serait d’environ 1.300 milliards contre environ 1.700 milliards en 2017. Pour ce qui concerne les charges de trésorerie, elles sont de 300 milliards en 2018. La somme fait alors 1.628.6 milliards en 2018 contre environ 2010 milliards en 2017 pour la loi des finances. Romuald WADAGNI trouve donc qu’en aucun cas on ne peut considérer que les montants du budget qui passe de 1.697,9 milliards à 1.328,6 milliards soit une baisse de 17,7 %.

Nous allons quitter les gros chiffres et parler maintenant d’autre chose. Le supposé limogeage du directeur de l’Office du Baccalauréat. L’information selon laquelle le DOB Alphonse da Silva a été limogé a circulé hier. Mais il n’en est rien d’autre que de l’intoxication indique le quotidien LE BENINOIS LIBERE. Alphonse da Silva est toujours en fonction selon le journal. Joint au téléphone par mon confrère Geoffroy, le DOB confirme qu’il assure toujours la mission qui lui a été assignée. LE BENINOIS LIBERE ajoute même que le cabinet du ministère de l’enseignement supérieur a confirmé les déclarations de Alphonse da Silva.

Achille Fatondji

Lu 10640 fois Dernière modification le vendredi, 07 juillet 2017 08:58
0
0
0
s2smodern