0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s


Le gouvernement a lancé depuis ce 24 février 2017 la traque contre les faux médicaments. En conférence de presse ce 28 février, les ministres de l'Intérieur et de la Santé ont fait le bilan de la traque. Dénommée Pangea 9, cette opération a permis de saisir plus de 80 tonnes de ces produits illicites dans tout le pays.

Selon les chiffres avancés par le ministre de l'Interieur, Sacca Lafia, en 2015, seulement quatre tonnes avaient été saisies. Le classement par département donne le Littoral en tête avec plus de 71 tonnes de médicaments de la rue arraisonnées. Il souligne que 109 personnes ont été arrêtées.

Pangea qui est à sa neuvième édition est une “opération mondiale de lutte contre le trafic de faux médicaments, contre le crime pharmaceutique” a expliqué Sacca Lafia. Elle se déroule dans les 12 départements du Bénin. Autorisée depuis le 1er septembre 2016, la lutte contre les médicaments de la rue est rentrée dans sa phase active avec un retard. Ce retard volontaire a une seule raison. “C’est pour nous rassurer du succès de l'opération que nous l’avons retardée”, a ajouté le ministre de l'Intérieur.

La lutte contre les faux médicaments s’accompagne de mesures. Alassane Seïdou, ministre de la santé a rassuré des dispositions prises pour approvisionner en médicaments les dépôts répartiteurs installés dans toutes les zones sanitaires. Il a insisté sur la qualité et les prix abordables des médicaments génériques qui y sont vendus.

 

Adonis Bohoun (@abohoun)

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

INFOS

  • Société
  • Politique
  • Economie
  • Sport
  • Culture
  • Santé
  • Environnement
  • Tech
  • International