Les députés ont adopté le budget général de l'Etat exercice 2019. Il est de 1877 milliards de francs CFA. Quelles en sont les grandes lignes ? Découvrez cela à travers le dossier jeudi Economie de Radio Bénin.

Le budget pour l’organisation des législatives de mars 2019 est connu. Il sera de 5 milliards 500 millions de francs Cfa. L’information a été annoncée à la fin de la séance de travail entre la commission électorale nationale autonome (CENA) et le ministère de l’économie et des finances.

Publié dans Législatives 2019

1877 milliards de francs CFA, c’est le montant du budget général de l’Etat exercice 2019. Les députés l’ont adopté ce 20 décembre 2018 par 69 voix pour et 11 contre.

Publié dans Politique

La direction générale du Budget a lancé ce jeudi 2 août 2018 à Cotonou un atelier de renforcement de capacité des acteurs de la société civile impliqués dans le suivi budgétaire.

Publié dans Economie

Le Secrétaire général de la Cour constitutionnelle a publié ce mercredi 04 avril 2018 un communiqué faisant le point de la consommation du budget de l’institution à la fin du mois de mars 2018.

Publié dans Politique

61 voix pour, 19 contre et 00 abstention. C’est par ce score que les représentants du peuple ont voté ce jeudi 21 décembre 2018, le budget de l’Etat pour le compte de l’année 2018.
Le budget ainsi voté est estimé à plus de 1862 milliards de francs cfa. Il représente une diminution de plus de 147 milliards par rapport à celui de 2017.

Selon les chiffres avancés par le ministre Romuald Wadagni, l’exercice budgétaire de 2018 est financé à hauteur de 60% sur les ressources propres de l’Etat et à 40% sur financement extérieur. Des chiffres qui traduisent les ambitions du gouvernement de la rupture à réduire le niveau d’endettement du Bénin.

Helvice Anato

 

Publié dans Economie

Le défilé des ministères et autres organisme de l'Etat se poursuit devant la commission des finances de l'Assemblée nationale. Dans un contexte de baisse généralisé des budgets, la CNIL plaide pour avoir plus de ressources.

 

De manière générale, les budgets sont à la baisse dans le sillage de la baisse du montant global du budget de l'Etat. Si la plupart de ministères ne trouvent d'inconvénients à cette baisse, certains organismes voudraient plus e moyens.

C'est le cas de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). Son budget est passé de 447 millions en 2017 à 383 millions de francs. Ce montant serait insuffisant au regard des priorités de l'institution pour l'année à venir, a expliqué son président Etienne Fifatin. Ce dernier a plaidé pour une augmentation du budget de l'institution.

En effet, en 2018, la CNIL entend entreprendre une vaste campagne de sensibilisation à l'utilisation des réseaux sociaux. C'est le principal challenge de l'organisme pour l'année prochaine et il apparaît comme urgent vu les proportions prises par l'utilisation négative de ses outils, a insisté Etienne Fifatin

Le budget de l'Etat 2018 est en baisse par rapport à celui de l'année qui s'achève. Au fil des passages des ministres devant la commission des finances de l'Assemblée, l'on se rend compte que cette baisse frappe l'ensemble des ministères.

Publié dans Economie

Quelles priorités dans le secteur de la décentralisation et de la gouvernance locale en 2017 ? Les préfets des 12 départements se sont retrouvés, jeudi 12 janvier, au ministère de la Décentralisation pour s’informer des projets prévus pour les départements

Publié dans Société
Page 1 sur 3