La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 20 juillet 2018

Issa Bah Séko

 

Les députés ont entamé hier, une session extraordinaire au titre de cette année. La presse du jour a noté la présence effective du président Adrien HOUNGBEDJI qui a procédé à l’ouverture de cette session demandée par 47 députés. Et, la nation à compter 52 députés à cette session pour constater que le quorum des 42 députés était largement dépassé. Un seul point était inscrit à l’ordre du jour, à savoir l’examen de la proposition de loi portant charte des partis politiques au Bénin. Mais le journal écrit que les députés vont se retrouver mardi prochain pour examiner cette proposition de loi. A cela, s’ajoutera aussi l’examen de la loi sur l’enregistrement à titre dérogatoire à l’état civil.

Rendons nous à New York avec l’événement précis qui rapporte que le SG de l’ONU, Antonio Guterres a salué les efforts du gouvernement Talon. C’était à la faveur du forum politique du haut niveau sur les objectifs de développement durable qui se tient au siège de l’Organisation des Nations Unies. Le journal précise que c’était en présence d’une délégation béninoise conduite par le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané.

On revient au pays pour parler des activités politiques ; et plus précisément de la réforme du système partisan. La presse du jour annonce un grand bloc politique. L’alliance politique Union fait la nation fera sa première sortie dimanche prochain pour devenir « Bloc progressiste. » Ce grand bloc politique aura entre autres, pour pères fondateurs les partis et alliance de partis politiques que sont la RB FDU; CPP; AC;UB ;USP; AND;CDS finagnon. PDS pour citer que ceux-là, précise la presse du jour. La nation parle de ce nouveau bloc et ajoute que c’est un vœu souhaité de Bruno Amoussou et l’ensemble des membres fondateurs de ce grand regroupement politique. Ce sera une réalité confirme la nation.

Revenons sur le point hebdomadaire sur la sécurité publique avec Fraternité qui rapporte que la police Républicaine maintient la veille et déploie un dispositif bien rodé pour traquer les divorcés sociaux. Fraternité fait le point des prouesses de la police républicaine cette semaine et note un cas de viol sur une élève de 11ans dans l’Ouémé avec comme auteur son directeur d’école. Il y a également des cambrioleurs d’Eglises dans nos départements ; des voleurs de l’énergie électrique, des maisons et boutiques cambriolées à Abomey Calavi et surtout un trafiquant de nouveau-nés. Oui, c’est un fait inédit ce dernier cas, précise Fraternité qui écrit que la scène s’est passée dans l’Ouémé- plateau où la police a interpellé une dame de nationalité nigériane, spécialiste dans l’achat de nouveaux nés ( bébés, nourrissons). Elle a été arrêtée et les enquêtes se poursuivent pour démanteler son réseau.

Issa Bah Séko

 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s