La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 14 octobre 2019

 Issa Bah Seko

Dialogue politique au Bénin, les rideaux sont tombés ! La balle est désormais dans le camp du chef de l’Etat qui va jouer à fond la carte de l’apaisement. Mon confrère Moise Dossoumou écrit dans sa chronique du jour que Patrice Talon a l’occasion à travers la mise en œuvre des recommandations de démontrer à ceux qui n’ont pas cru à ce dialogue qu’ils avaient tort. Pour le chroniqueur, les délégués présents au palais des congrès ont fait leur part. La seule constante, c’est le Bénin. Aucun sacrifice ne sera de trop et c’est valable pour tous. « Seul le Bénin est éternel » disait Patrice Talon samedi dernier. En tout cas fraternité retient que le chef de l’Etat a obtenu le consensus au dialogue politique. La nation voit également la réussite du dialogue politique et affiche à sa une, une phrase du président Talon, je cite « A l‘arrivée, c’est le Bénin qui gagne » fin de citation. Pour le potentiel c’est en homme satisfait que le président Talon a reçu le rapport du dialogue. Le progrès en parle et énumère 18 recommandations que le canard qualifie de recommandations d’espoir. L’évènement précis parle aussi des recommandations et rassure que le chef de l’Etat ‘engage à les concrétiser « Mon gouvernement prendra ses responsabilités » rapporte le journal citant Patrice Talon. Afrique express s’invite dans le débat du rapport de ce dialogue et retient qu’il faut repenser l’option des élections générales en 2020 ou 2021. Cette proposition reste non moins pertinente, sauf à lever des préalables selon Afrique express. Que devient le mandat de 4 ans prévu par la constitution pour les députés ? Quid de la réforme du système partisan voulue par toute la classe politique ? Ce sont là entre autres questions dans les colonnes du canard qui estime qu’à ce stade du dialogue, plutôt que de rechercher et courir après des élections générales, la classe politique, notamment celle de l’opposition gagnerait à tenir ferme, l’assouplissement des formalités afin de se garantir des représentants aux niveaux communal et local. Afrique express ajoute que rallonger le mandat des élus locaux d’un an, postule que les maires actuellement en poste et qui sont déjà vomis par leurs mandants, le resteront encore, parce qu’une certaine classe politique l’aurait voulu ainsi.

Il n’y avait pas que le dialogue politique initié par le chef de l’Etat qui se tenait. L’événement précis rapporte qu’il y avait aussi une concertation entre les partis de l’opposition appelées encore forces de résistance sur le thème « la restauration de la démocratie et de l’Etat de droit ». A sa page 4 le journal revient sur les conclusions des travaux de ces partis de l’opposition. A en croire le journal, les forces de résistance ont pris 21 grandes résolutions. Il s’agit entre autres de la nécessité d’un dialogue politique national et le recours au consensus en vue de la réconciliation et de la cohésion nationale. L’intensification de la résistance nationale jusqu’au rétablissement effectif des libertés.

On termine cette revue de presse avec le potentiel qui nous parle d’un gros nid de rançonnement au carrefour Agla ici à Cotonou. Le journal écrit que deux agents de la police Républicaine ont failli se briser les mâchoires dans la nuit du mercredi dernier. Selon les sources du potentiel, c’est un acte de rançonnement qui voulait les conduire à un échange bien nourri de coups de poings. En effet un zémidjan transportait un agent de la police Républicaine qui avait une urgence de service. En raison de cette urgence le policier a demandé au zémidjan d’emprunter la chaussée. Le zémidjan a été repéré et interpellé par les agents de police en faction au carrefour Zogbo. Leur collègue descend et se présente pour expliquer l’urgence de sa mission. Ils l’ont ignoré. Enervé, et après de violents échanges verbaux, il les a laissés pour se rendre à pieds pour sa mission. Les loups ne se mangent pas entre eux. Mais ils peuvent se battre de temps en temps !

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s