La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 16 juillet 2019

josé GNIMADI

Démarrage du dialogue politique depuis hier, Talon et les partis de l’opposition lancent les jalons de la paix.
C’est la manchette de Best Info de ce jour.
Ce quotidien fait savoir que comme annoncée, la réunion de concertation entre le Chef de l’Etat, Patrice Talon et les responsables politiques de l’opposition s’est tenue hier lundi 15 Juillet 2019 au Palais de la Marina.
Les différentes formations politiques ayant précédemment déposé des dossiers de déclaration administrative ou de mise en conformité au Ministère de l’intérieur et de sécurité publique ont favorablement répondu à l’appel du Président de la République en acceptant sa main tendue dans le processus devant conduire au dégel de la crise post-électorale.
Fraternité constate que le dialogue politique a été effectivement amorcé et signale l’absence du parti Restaurer l’Espoir.
Le quotidien de Mènontin note la présence des partis UDBN et DUD des députés claudine Prudencio et Valentin Aditi Houdé ainsi que les FCBE de Boni Yayi et l’Usl de Sébastien Adjavon.
Pour Fraternité dix partis sur les onze invités ont répondu à l’appel du Chef de l’Etat.
La Nation qui a également suivi les pourparlers, nous parle des propositions du Chef de l’Etat aux Partis.
A en croire le quotidien de service public, d’entrée, le premier magistrat a dit sa gratitude à ses hôtes et a souligné combien leur présence honore le Bénin entier.
Il a par ailleurs indiqué à ses invités qu’ensemble, ils peuvent « reconstruire ce qui est abîmé » et que leur présence et le signe de l’entame d’un dialogue pour en finir avec la controverse électorale née du dernier scrutin.
L’auteur de l’article rapporte les propos du Chef de l’Etat d’après la rencontre est dédiée aux partis « en souffrance de personnalité juridique » et permettra de trouver les voies et moyens à même de leur permettre de disposer dans les plus brefs délais d’un statut juridique pour participer au débat et à la compétition politique.
Matin Libre se demande alors si on se dirige vers la délivrance des certificats de conformité.
Le Télégramme péremptoire placarde à sa une, Dialogue politique Talon- Forces de l’opposition : Le certificat de conformité pour les partis présents.
Le Clairon trouve qu’on se dirige vers la sortie de crise.
Toujours politique, la Nation annonce que la Céna procède à l’évaluation des législatives 2019.
Le quotidien de service public nous informe que c’est à la faveur d’un atelier qui se tient à Parakou et réunit les parties prenantes au scrutin.
Fraternité donne la même information et mentionne qu’il s’agira pour l’ensemble des acteurs conviés aux travaux de relever non seulement les points forts de la préparation, de l’organisation et du suivi opérationnel de ces élections mais aussi et surtout de relever les dysfonctionnements et faiblesses notés le long du processus.
Sur un tout autre plan, le quotidien de Mènontin fait remarquer que dans le cadre de la gestion efficiente du parc automobile de l’Etat, l’usage des véhicules administratifs à des fins privées est interdit.
Le Télégramme abonde dans le même sens et ajoute que le respect strict de cette décision a pris effet depuis le Vendredi 12 Juillet dernier.
Fraternité et le Télégramme publie in extenso dans leurs colonnes, la note de service signée du Directeur Général du matériel et de la logistique à ce propos.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s