La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 19 février 2019

José Gnimadi

Pour des élections apaisées, libres et transparentes, l’opposition est montée hier au créneau et a fait une déclaration.

Les parutions de ce jour en font leurs choux gras.

Nouvelles Mutations donne le ton et placarde à sa une, Situation sociopolitique au Bénin : Les mises en garde de l’opposition à Talon.

D’après ce quotidien, l’opposition béninoise est sortie de son mutisme hier en vue d’attirer l’attention du peuple béninois en général et de la communauté internationale en particulier sur ce qui se trame autour de l’organisation des prochaines législatives.

Matin Libre dans la même optique écrit que l’opposition exige le retrait du certificat de conformité.

L’auteur de l’article fait savoir que face à la presse nationale et internationale, les partis politiques de l’opposition ont dénoncé une violation du code électoral et de la charte des partis politiques.

L’opposition exige le retrait sans délai du Certificat de conformité des pièces constitutives des dossiers de candidature et déplore cette manœuvre de la Cour Constitutionnelle.

De plus, à l’en croire l’ex Président de la République Boni Yayi aurait laissé entendre que Talon a franchi la ligne rouge.

Le Béninois libéré parle des exigences de l’opposition.

La Nation pour sa part mentionne à sa une, certificat de conformité à la charte des partis politiques : Les propositions des partis de l’opposition.

Pour Fraternité qui voit en cette sortie de l’opposition, une attaque contre le Chef de l’Etat, Boni Yayi se trompe de combat.

Le Quotidien de Mènontin fait remarquer qu’il s’agit des mêmes rengaines sans propositions alternatives.

L’auteur de l’article va encore plus loin en mentionnant qu’A

près trois ans de gouvernance, une constance se dégage entre le Président Talon et son Prédécesseur Patrice Talon.

Tandis que le premier reste imperturbable et très concentré sur les tâches de développement du pays, le sport favori du second est de parcourir monts et vallées pour verser de l’huile rouge sur le boubou blanc qui lui était si cher.

Sur un tout autre plan, la Nation nous rappelle qu’il y’a 29 ans que les bases du renouveau démocratiques ont été posées.

Le quotidien de service réalise un dossier sur le sujet.

On termine par Fraternité qui nous informe qu’écouté hier par la brigade économique et financière, Toboula est mis sous convocation pour ce jour.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s