Sur la quarantaine de personnes disparues après le chavirement de l’embarcation des Béninois sur le fleuve Niger, les secours ont pu repêché dans la journée de ce 14 février 2019, un corps. Le gouvernement très solidaire du triste événement s’est fait représenter par le préfet de l’Alibori, Mohamadou Moussa pour présenter ses compassions aux victimes.

Publié dans Société