mardi, 05 septembre 2017 09:00

Fraude présumée à la Sbee, Bell Bénin Communication sur le banc des accusés

Écrit par

La Société béninoise d'énergie électrique (Sbee) a lancé le processus de recouvrement de ses créances. Il en ressort de cette procédure les noms des clients débiteurs ainsi que les irrégularités commises. En conférence de presse ce 04 septembre 2017, le directeur général de la Sbee Laurent Tossou et ses collaborateurs, ont exposé les résultats de leur enquete envers l'opérateur de téléphonie mobile Bell Bénin communication (BB Com).

Les chiffres présentés font état de plus du milliard 400 millions de francs Cfa de dettes à l’actif de BB Com. Cette somme représente les factures impayées au 30 juin 2017 par cette société. Une visite les 30 et 31 août de Laurent Tossou sur les installations incriminées a permis de relever certaines irrégularités.

 

Les irrégularités

A Gbégamey, il a été constaté le report des charges d’un compteur résilié qui s’est effectué sur un autre compteur privé appartenant à Issa Salifou. Il a aussi été relevé sur ce même site une augmentation “frauduleuse” de la puissance portant ce compteur de 50 ampères à 60.

A Menontin et à Fifadji, l'équipe de contrôle a noté que les compteurs de ces sites n'ont plus été relevés depuis 2015. L'ensemble de ces observations a amené la Sbee à établir une évaluation provisoire des préjudices causées à plus 19 millions 230 mille francs Cfa.

 

 

Le Directeur de la Sbee a décidé de saisir les avocats de la société afin que sa structure rentre en possession de ses dû. Il rappelle qu’une complicité aurait été possible entre le mise en cause et des agents de la Sbee. Laurent Tossou prévient que ces derniers n'échapperont “ni aux sanctions disciplinaires, ni à la poursuite pénale”.

 

Lire aussi : GSM : l’opérateur Bell Bénin inactif et endetté, sa convention révoquée par le gouvernement

Lu 641 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.