Maurice Thantan

Maurice Thantan

0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Depuis 2016, dans la droite ligne de l’ambition affichée par le gouvernement, l’administration publique béninoise a entamé sa transformation numérique. Une révolution marqué par un large programme d’informatisation et de dématérialisation dans de nombreux secteurs. Trois ans après le lancement des premières initiatives de dématérialisation, le ministère de la Fonction publique effectue une première évaluation. C’est à l’occasion d’un atelier organisé le 22 décembre à Ouidah avec l’appui du Programme des Nations unies pour développement (Pnud).

Au ministère de la Fonction publique, les initiatives d’informatisation et de dématérialisation de l’administration ont apporté des solutions à plusieurs problèmes auxquelles fonctionnaires et usagers avaient été habitués. “Il était quasi impossible de trouver les copies des candidats, quasi impossible de pouvoir produire des statistiques (...) et les résultats étaient émaillés de beaucoup d’erreur", relate Prosper Idohou, chef cellule de gestion du fichier unique au ministère de la Fonction publique.

Dans ce département ministériel, la dématérialisation a d’abord impacté positivement l’organisation des concours. Les délais de traitement ont été réduits permettant une délibération rapide. Les initiatives ont également touché la gestion des carrières des agents de la fonction publique.

Après trois années d’expérimentation, le ministère a donc décidé d’évaluer toutes ces démarches. Pour la ministre du travail et de la fonction publique, il s’agit “d’analyser la mise en oeuvre des actions d’informatisation et de dématérialisation par projets/actions (...), d’analyser l’efficacité des actions mises en oeuvre par projet avec un accent sur l’atteinte des objectifs et l’obtention des résultats attendus”, a précisé Adidjatou Mathys à l’ouverture de l’atelier.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

La 62ème cérémonie des Grammy Awards aura lieu le 26 janvier 2020 au Staples Center de Los Angeles aux Etats-Unis. La liste des nommés a été révélée hier mercredi 20 novembre 2019. Parmi eux, se trouve Angelique Kidjo.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Chers amis, retrouvez ici en intégralité votre émission "5 sur 7 Matins" du Lundi 18 Novembre 2019.

 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Chers amis, retrouvez ici en intégralité votre émission "5 sur 7 Matins" du Mardi 19 Novembre 2019.

 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

[Replay] "5 sur 7 Matins" du Vendredi 15 Novembre 2019

 

[Replay] "5 sur 7 Matins" du Vendredi 15 Novembre 2019

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Niamey, la capitale nigérienne a accueilli du 2 au 4 octobre 2019 un important Sommet sur le respect du constitutionnalisme et la limitation des mandats. Ce Sommet initié par le National Democratic Institute (NDI) s’inscrit dans le cadre d’un programme de douze destiné à renforcer le respect de la limitation des mandats sur le continent dans un contexte où le sujet connaît diverse fortune sur le continent. Partenaire de l’événement, la Fondation Kofi Annan, était représentée par son conseiller spécial pour l’Afrique Arnauld Akodjènou. Ce diplomate de 69 ans qui était jusqu’en août dernier Conseiller Spécial et Coordinateur régional du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés sud-soudanais a répondu à nos questions.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Réunis à Niamey au Niger du 2 au 4 octobre 2019 sur invitation du National Democratic Institute et de ses partenaires, plusieurs anciens chefs d’Etats, des acteurs de la société civile, chercheurs et professionnels des médias ont réfléchi autour la question de la limitation des mandats en Afrique. A l’issue des travaux, ils ont réaffirmé la nécessité de respecter le constitutionnalisme et la limitation des mandats dans une déclaration publique.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Pour la première fois, des smartphones fabriqués en Afrique vont être commercialisés depuis le Rwanda. Le président rwandais Paul Kagamé a coupé inauguré, ce lundi 7 octobre 2019, l'usine de Mara Phones, une entreprise high-tech détenue par un l’homme d’affaires ougandais Ashish Thakkar.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Titi parisien au berceau, Daniel Malangue à l’état-civil est devenu Cotonou Boy au fil de ses punchlines et de sa carrière musicale. Après deux albums, Nasty Nesta représente aujourd’hui le Bénin en finale du Prix Découvertes RFI. Avant le verdict du jury, nous l'avons rencontré dans le studio de son label Cotonou City Crew. Voici le parcours de ce prince du hip hop béninois. 

Avec Nicanor Covi

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Les fédérations sportives et associations affiliées ont désormais une convention d’éthique et de bonne gouvernance qui les lie au Comité national olympique et sportif béninois (Cnos Ben). Le document vise principalement à prévenir les crises et tensions au sein des fédérations sportives. “Nous avons mis en oeuvre cette convention dans le cadre de la prévention, faire en sorte que si c’est respecté par les acteurs qu’il n’y ait plus des sources de division, des sources de crises au sein de nos fédérations”, a rappelé le président du Cnos Ben Julien Minavoa.

0
0
0
s2smodern
Page 9 sur 54