Il n’y aura plus de complaisance dans l'application du code des douanes lié aux marchandises en transit dont le délai est dépassé. La direction de la douane sera très stricte.L’annonce a été faite ce 28 janvier 2019 au cours d’une séance d’échanges qui a réuni importateurs, transporteurs, conducteurs et autres acteurs de la chaîne.

Publié dans Economie

Un nouveau pas est franchi dans les relations entre le Bénin et le Niger. Les systèmes informatiques des administrations douanières des deux pays sont interconnectés depuis ce 25 janvier 2019. Le lancement a eu lieu au poste de contrôle juxtaposé de Malanville.

Publié dans Economie

Passionné de dessins depuis tout petit, Syemel Agbazahou s’est battu contre vents et marrées pour se consacrer entièrement à son don. Aujourd’hui, artiste il réalise des portraits avec un simple stylo, et vit entièrement de son art. Séduite par ses dessins, Solange Kai Allagbé a fait un tour dans son atelier.

Le budget 2019 est lancé. Afin de permettre sa bonne mise en oeuvre, l’administration douanière, celle des impôts et douanière ont réuni les opérateurs économiques ce 18 janvier 2019 à Cotonou. L'objectif est de leur expliquer les mesures fiscales et douanières contenues dans la loi des finances

Publié dans Economie

Le Bénin dispose désormais des feux tricolores fabriqués localement. Réalisés par la startup Alivo, ils ont été présentés au public ce 17 janvier 2019. Etaient présents, la ministre de l’enseignement supérieur, Marie-Odile Attanasso accompagné des membres de son cabinet, le maire de la ville de Cotonou, Isidore Gnonlonfoun.

L’Ordre des hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem a reçu son accréditation pour exercer en toute légalité au Bénin ce mercredi 16 janvier 2019. La cérémonie a eu lieu dans les locaux du ministère des affaires étrangères à Cotonou. C’est la volonté de l’Ordre d’accompagner le projet “Assurance pour le renforcement du capital humain” (Arch), initiative sociale phare du gouvernement, qui a convaincu le comité interministériel chargé de l’étude des demandes d’accords de siège au Bénin.

Publié dans Société

Le Bénin dispose désormais d’un document de programmation pour son développement jusqu’en 2025. Depuis le lundi 14 janvier 2019, le Plan national de développement 2018-2025 (PND) a été rendu public. c’était d’une cérémonie qui a connu la participation de plusieurs membres du gouvernements, des partenaires techniques et financiers et des acteurs de la société civile.

Publié dans Société

Le gouvernement Japonais apporte une nouvelle fois son appui à la sécurité alimentaire au Bénin. A travers son ambassade, il a fait don de 5379 tonnes de riz. C’est le ministre du commerce, Serge Ahissou qui a procédé à la réception du don.

Publié dans Société

Ce jeudi 10 décembre 2019, le Bénin a célébré la Fête des religions endogènes. Initiée en 1993, cette célébration vise à rendre hommage aux croyances endogènes qui façonnent le quotidien des Béninois malgré l’influence de nombreuses religions dites importées. A l’occasion de cette édition, plusieurs internautes béninois ont célébré, à leur façon le vodoun sur la toile, notamment à travers messages de fierté, des témoignages mais aussi des enseignements.

Evidemment, c’est sur les réseau sociaux, notamment sur Facebook, qu’on retrouve le plus grand nombre de messages. Ainsi, la blogueuse Mylène Flickaa posté une courte publication sur son profil dans laquelle elle dit sa fierté d’être béninoise en ce jour spécial. "Je suis béninoise. Le Vodoun c’est ma racine. L’Afrique, c’est ma terre", a-t-elle introduit avant de préciser que le Vodoun “n'est pas juste une religion, c'est un condensé de cultures, de savoirs et de façons d'être : le respect de la nature, le respect de la vie, le respect de soi.”

“Heureux sont ceux qui savent d'où ils viennent, qui retournent aux bases de leurs histoires, pour s'en imprégner et conquérir le monde. Bonne fête à tous les Africains”, a conclu celle qui est aussi rédactrice en chef du webzine Irawo.

Comme elle, le rappeur Bigstorm a aussi posté un message plein de sens toujours sur Facebook. Pour lui, "le Vodoun c’est comme le couteau sur ta table à manger. Tu peux l’utiliser pour couper ton pain, ou pour tuer... Ce n’est pas le Vodoun qui est Mauvais, c’est toi".

Pour Augustin Dossou, autre internaute ayant célébré cette fête sur Facebook, “On ne peut parler de l'histoire du Bénin sans évoquer le Vodoun. Il est un ensemble de principes culturels et cultuels immuable. Il est indéniable que nous nous en approprions les valeurs en vue d'en promouvoir la richesse…” Il a conclu son message avec un “Bonne fête de Vodoun a tous et a toutes!”.


Certains internautes qui ont pu assister aux manifestations ont également publié des images sur leurs pages sur les réseaux sociaux. C’est le cas de la blogueuse Cornélia Glèlè qui était au “Festival Vodoun” à Ouidah.

D’autres internautes se sont exprimé sur le sujet sur Twitter et sur des blogs. Gnacadja Richmir par exemple a posté ce message sur Twitter : “Je profite de cette date historique de la valeur culturelle de nos identités endogènes pour souhaiter une bonne fête identitaire de nos valeur spirituel à tous les gardiens des différents temples de nos religions endogène. Vive le Bénin. Vive le Vodoun."

Sur Twitter toujours Muriel Alapini a affiché fièrement ses attaches familiales avec certaines divinités vodoun en invitant d’autres béninois à en faire de même.

 

De son côté, Bola Alabi, co-auteur du blog Monwaih, spécialisé dans les cultures africaines a publié un article intitulé “Le Vodoun, cette religion africaine toujours incomprise”. Il y explique notamment que “la sorcellerie est différente du Vodoun, et les Béninois ne sont pas tous animistes" Le photographe Yanick Foly qui a assisté aux festivités de la fête à Grand-Popo en a ramené des clichés époustouflants qu’il a publié sur ses pages Facebook, Twitter et Instagram

Le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), Gianni Infantino était au Bénin ce 10 janvier 2019. Il a été accueilli à l'aéroport par le ministre des sports, Oswald Homéky et son homologue des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, ainsi que les membres de la fédération béninoise de football (FBF) avec à leur tête, leur président  Mathurin de Chacus.


Un série d'activité a marqué la visite du numéro 1 du football mondial qui était accompagné de la secrétaire générale de l'institution, Fatma Samba Diouf Samoura et du 2ème vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), Constant Omari. Après des échanges avec le chef de l'Etat, Patrice Talon, la FIFA a signé un mémorandum d'entente pour accompagner le Bénin dans ses réformes dans le domaine du sport.

 

 

La seconde étape de sa journée, Gianni infantino a visité le centre d'excellence du football à Akpro-Missérété. Il en a profité pour poser la première pierre des travaux de rénovation qui vont donner un autre visage au centre. Ensuite, des échanges ont eu lieu entre sa délégation et les membres du comité exécutif de la FBF à leur siège à Porto-Novo.

 

 

Le dernier tournant du séjour de Gianni Infantino au Bénin est l'échanges qu'il a eu avec les acteurs du monde sportif. Il repart du Bénin après son intronisation du nom de "Finangnon".

 

Revivez les moments forts de son séjour au Bénin

Publié dans Sport
Page 9 sur 72