vendredi, 05 janvier 2018 14:46

Santé : sensibilisation des populations sur les risques de la peste porcine.

Écrit par

Circonscrire l’épidémie de la peste porcine au Bénin par la sensibilisation. C’est l’objectif visé par le gouvernement à travers une tournée dans la vallée de l’Ouémé de deux de ses ministres ce 05 janvier 2018.

Le ministre de la santé, Alassane Seïdou et son homologue de l'élevage, Gaston Dossouhoui étaient dans les communes de Dangbo, Aguégués et Sèmè-Kpodji. Ils ont éclairé les éleveurs sur les comportements à adopter pour permettre à l'État de circonscrire l'épidémie de la peste porcine africaine. Le ministre de l'élevage annonce une batterie de mesures allant de l'interdiction de la divagation de tous les animaux domestiques des zones concernées à l'abattage systématique de tout le cheptel. Alassane Seïdou insiste sur l'incinération et l'ensevelissement des carcasses de bêtes détruites.

Pour rappel, une épidémie a décimé le cheptel de la vallée de l'Ouémé. Sur les 12000 têtes de porcs que compte la commune de Dangbo, il n'en reste que 500 selon les derniers décomptes de la direction départementale de l'élevage. Le gouvernement a fait don de 110 millions de francs Cfa pour dédommager les éleveurs des zones confrontées à l'épidémie.

 

De notre correspondant Ouémé-Plateau, Guillaume Aviyènou
Lu 503 fois

Media

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.