lundi, 06 novembre 2017 08:25

Santé : vers la reprise des activités dans les hôpitaux et centres de santé

Écrit par

Les mouvements de débrayage observés dans le secteur de la santé pourraient être conjugués au passé. Un accord a été trouvé entre le gouvernement et le collectif des syndicats de la santé. C’est Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du développement et président du comité gouvernemental de négociation qui l'a annoncé ce 03 novembre 2017 au cours d’une conférence de presse.

Pour résoudre la crise qui secoue le secteur de la santé à travers la paralysie des hôpitaux, le gouvernement a mis en place un comité gouvernemental de négociation. Ce dernier, au bout des cinq rencontres d’échanges avec les partenaires sociaux, a proposé un chronogramme de résolutions portant sur trois points de doléances.

Il a été décidé de la remise aux partenaires sociaux du rapport des réformes à entreprendre dans le secteur de la santé. Ils devront formuler leur amendements au comité pour leur prise en compte.

Sur le volet financier, l'exécutif s’engage à payer une partie des primes de risque et de motivation du personnel enseignant. Il a été proposé le paiement immédiat du tiers de cette somme et les deux autres tiers seront payés au bout d’une année soit un tiers chaque semestre .

Les revendications relatives liées à la gestion des carrières des agents du secteur n’ont pas été occultées. L'exécutif a donné son accord de principe pour la résolution de ces préoccupations dans “les meilleurs délais”. Une rencontre est prévue le 16 novembre prochain pour discuter des modalités de mise en oeuvre.

“Le gouvernement a marqué sa volonté à satisfaire les revendications du collectif des syndicats du secteur de la santé et à faire cesser la grève dans ce secteur d’activité très sensible et très important”, a déclaré Abdoulaye Bio Tchané.

Il a lancé un appel pour la reprise imminente des activités.

Lu 486 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.