vendredi, 08 février 2019 10:53

Des “Lettres aux futurs députés” pour interpeller les candidats aux législatives d’avril 2019

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Alors que les futurs députés de la huitième législature ne sont pas encore élus, les voilà déjà interpellés sur divers sujets préoccupants de la société béninoise à travers les “Lettres aux futurs députés”.

Les “Lettres aux futurs députés”, sont une initiative du CiAAF (Civic Academy for Africa’s Future - Académie citoyenne pour l’avenir de l’Afrique), un jeune centre de recherche béninois sur la gouvernance publique en Afrique.

A travers une première lettre faisant office d’avant-propos, publiée le mercredi 6 février, le président du CiAAF a expliqué les motivations des “Lettres aux futurs députés”. Selon Expédit Ologou, “ce sont des lettres qui adressent publiquement des préoccupations et des questions de fond, en marge des passions, aux candidats aux législatives du 28 avril 2019".

Les lettres qui seront publiées deux à trois fois par semaine pendant deux mois environ, sont écrites par les membres du CiAAF mais aussi d’autres Béninois associés à l’initiative qui se veut citoyenne.

“Entretien d’embauche”

Par leurs écrits, les auteurs des Lettres aux futurs députés, entendent soumettre les candidats à la députation à un “entretien d’embauche”, explique le président du CiAAF :

"Les candidats doivent nous dire ce qu’ils pensent des problèmes centraux du pays, des lois déjà prises, des lois non prises, des lois qu’ils vont prendre. Et nous, en citoyens éclairés, nous pourrons nous déterminer.”

Les législatives de 2019, un tournant

Si le CiAAF a décidé d’adresser des questions aux futurs députés, c’est aussi parce que le prochain parlement marquera selon Expédit Ologou, un tournant dans le devenir du Bénin.

“A la fin de cette 8 ème législature, dans quatre ans, en 2023, nous serons à deux ans de la fin de Alafia-2025, explique-t-il. Or encore, les législatives d’avril 2019 inaugurent un nouveau cycle électoral : en 2020, les locales ; en 2021, la présidentielle. C’est dire si la législature 2019-2023 est un tournant décisif et sensible dans notre histoire… Les enjeux de fond, de développement, de survie et de vie sont immenses.”

Inspirées des “Lettres aux présidentiables de 2011” publiées par l’hebdomadaire catholique “La Croix du Bénin” à l’occasion par la présidentielle de 2011, les “Les Lettres futurs députés” seront aussi éditées dans un ouvrage.

 

Lu 1702 fois
0
0
0
s2smodern