vendredi, 09 février 2018 08:54

Le clergé catholique s’inquiète des grèves auprès du chef de l’Etat

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Après les responsables des confédérations et centrales syndicales, le chef de l’Etat, Patrice Talon s’est prêté au même exercice avec les responsables de l’Eglise catholique ce 7 février 2018. Les dignitaires du clergé ont discuté avec le président de la fronde sociale en cours depuis mi-janvier.

 

>

 

La tension sociale au Bénin marquée par les grèves dans la fonction publique (l’éducation et la santé notamment) préoccupe la Conférence épiscopale du Bénin. Monseigneur Victor Agbanou, son président, a présenté au au chef de l’Etat la préoccupation des évêques :


“Les évêques sont particulièrement sensibles à la fronde sociale qui paralyse les structures vitales de l'économie et du développement de notre pays. Le non-fonctionnement des structures sanitaires enfreint gravement l'intégrité de la vie humaine qui est un bien sacré et inaltérable”.

Les évêques se réjouissent de la reprise des négociations entre les syndicats et le gouvernement avec l’implication de Patrice Talon.

 

 

“Oeuvrer pour le développement, pour la paix durable sociale, c’est oser affronter les insuffisances, les difficultés du moment”, a répondu, le président de la République. Il estime que “la grâce de vie s'apprécie quand l’environnement dans lequel elle se déroule, [Ndlr la vie] est apaisé”.

Lu 1024 fois
0
0
0
s2smodern

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.