jeudi, 28 juillet 2016 10:01

Enseignement supérieur : le gouvernement réduit le nombre d'universités publiques à quatre

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

C'est l'une des décisions du conseil des ministres de ce mercredi 27 juillet 2016. La carte universitaire nationale a été réorganisée pour ramener à quatre le nombre d'universités publiques. A en croire le ministre d'Etat secrétaire général de la présidence, la décision vise à mettre fin à la "régionalisation de l'enseignement supérieur" mais aussi pour améliorer la qualité de l'enseignement supérieur.

 

C'est l'une des décisions du conseil des ministres de ce mercredi 27 juillet 2016. La carte universitaire nationale a été réorganisée pour ramener à quatre le nombre d'universités publiques. A en croire le ministre d'Etat secrétaire général de la présidence, la décision vise à mettre fin à la "régionalisation de l'enseignement supérieur" mais aussi pour améliorer la qualité de l'enseignement supérieur.

"Le conseil [des ministres] a décidé de mettre fin à la régionalisation de l'enseignement supérieur et exprime par la même occasion la ferme volonté d'améliorer les conditions de travail des enseignants et des étudiants, de renforcer toutes les infrastructures", a expliqué Pascal Irené Koupaki lors de son point de presse hebdomadaire après la réunion des membres du gouvernement.

Deux universités pluri-thématiques et deux thématiques

Pascal Irené Koupaki a annoncé que les 22 centres universitaires que compte le pays vont être réorganisés et regroupés autour de quatre grandes universités. Deux d'entre elles seront des universités pluri-thématiques à savoir l'université d'Abomey-Calavi et celle de Parakou. Les deux autres universités seront thématiques. L'université d'Abomey sera ainsi consacré aux sciences et aux technologies ingénieries et mathématiques. Celle de Porto-Novo va être consacrée à l'agriculture.

Ces dernières années, le Bénin avait connu une politique de multiplication des universités publiques. Jusqu'au conseil des ministres de ce 27 juillet, le pays comptait sept universités publiques à savoir l'Université d'Abomey-Calavi, l'université de Parakou, l'université d'agriculture de Kétou, l'université polytechnique d'Abomey, l'université de Lokossa, l'université de Porto-Novo et l'Université des Sciences, Arts et Techniques de Natitingou.

Maurice Thantan

Lu 1761 fois
0
0
0
s2smodern