NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


Le ministre des Affaires étrangères a tenu sa rencontre avec le corps diplomatique accrédité au Bénin ce jeudi 9 février 2017. La séance d’échange sur la politique étrangère du Bénin a porté cette fois sur le Programme d’action du gouvernement dévoilé le 16 décembre 2016 à la présidence de la République. Le chef de la diplomatie béninoise a sollicité pour cet exercice ses collègues de l’Energie, du Cadre de vie et des Infrastructures.

L’objectif de la rencontre était d’expliquer en détail le contenu du Pag aux diplomates et les engager à participer à sa mise en oeuvre. Face aux ambassadeurs des pays amis du Bénin, Aurelien Agbénonci a indiqué ce que le Bénin attend d’eux :

“Nous nous allons continuer par ouvrir les portes, par vous solliciter, à aller chez vous pour voir (...) quels sont les bons investisseurs qui peuvent venir se joindre à nous pour travailler avec nous”.

Mais le Bénin mettra avant tout son potentiel en avant. Il ne s’agit pas quémander l’assistance.

“La posture de notre diplomatie n’est plus une posture de ‘donnez-nous’ ; c’est une posture de dire ‘nous avons un potentiel que nous voulons développer, nous mettrons nos ressources sur la table et avec vos investisseurs, nous allons bâtir notre pays”, a clarifié Aurelien Agénonci.

En réponse, l’ambassadrice du Niger, doyenne des ambassadeurs étrangers au Bénin, a promis le soutien du corps diplomatique au gouvernement pour la réalisation de son programme.

“Le Bénin n’a pas l’intention de se retirer de la Cpi”

Au chapitre de l’actualité diplomatique du pays, le chef de la diplomatie béninoise est revenu sur les dernières rencontres internationales et voyages du président de la République. Il s’est notamment attardé sur le projet de retrait de collectif des pays de l’Union africaine de la Cour pénale internationale accusée de s’acharner sur le continent. Selon le ministre des Affaires étrangères du Bénin, la démarche collective doit être nuancée car le Bénin ne compte pas quitter la Cpi :

“La position du Bénin sur la Cpi est très claire : l’adhésion au Statut de Rome et organes subséquents est individuelle. Nous avons exprimé la réserve du Bénin sur une démarche collective qui était proposée, de retrait. Mais nous avons dit que (...) le Bénin participera à toute réflexion pour améliorer le fonctionnement de la Cour pénale internationale. Donc il ne s’agit pas d’occulter ce qui fait que l’on critique la Cour. Mais il est claire que notre pays, tout en tenant compte de cela, n’a pas l’intention de se retirer de la Cpi”.

 

Vincent Agué

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir