C'est un retour à la source. Theola Bright, une descendante de déporté revient sur la terre de son arrière grand-père, Lewis Olawolé Judjo qui a quitté Bantè pour l'Amérique pendant l'esclavage. Theola Bright n'est pas revenue les mains vides, mais avec un projet dénommé "Benin House" que soutient la mairie de Bantè. 

La présidente de la Confédération suisse a terminé sa visite au Bénin la semaine dernière par un détour touristique à Ouidah, ancien port négrier. Devant le monument de la Porte du non-retour, Doris Leuthard a livré un message poignant sur ces faits de l'histoire auquels son pays n'a pas pris part : l'esclavage, la traite négrière, la colonisation. 

Inscrite dans l'agenda de l'Organisation des Nations Unies pour la science, l'éducation et la culture (Unesco) la communauté internationale a célébré ce dimanche 23 août 2015, la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition...

Publié dans Culture