Le chef de l’Etat, Patrice Talon a échangé ce 1er avril 2019 avec les présidents des institutions de la République sur la situation politique actuelle du Bénin. A la fin des discussions, il en ressort que les présidents des institutions souhaitent la poursuite du processus électoral et à l’organisation du scrutin à la date du 28 avril.

Publié dans Législatives 2019

La cour constitutionnelle conforte la décision de la Commission électorale nationale autonome (CENA) dans le rejet des listes de trois partis. Dans ses décisions, EL 19-006, EL 19-007 et EL 19-008 du 12 mars 2019, elle déboute les recours du PRD, de l’USL et de Moele-Benin.

Publié dans Législatives 2019

La Cour constitutionnelle a lancé ce 11 mars 2019 à Cotonou, les audiences relatives aux recours des partis MOELE Bénin, USL et PRD contre le rejet par la Commission électorale nationale autonome (CENA) de leurs listes de candidatures. Les représentants de tous ces partis de même que ceux de l’Union Progressiste et du Bloc Républicain se sont affrontés devant l’institution présidée par Joseph Djogbénou. Les débats ont achoppé sur la nature des documents versés au débat par le PRD pour appuyer ses allégations et requêtes ; des documents appartenant à la CENA et marqués du sceau de la confidentialité. 

Publié dans Législatives 2019

La CENA a clôturé ce 26 février 2019, le dépôt des candidatures des partis pour les législatives du 28 avril. Sept partis ont pu se faire enregistrer. Des partis de l'opposition faute de certificat de conformité n'ont pu faire l'exercice. Ses représentants estiment que c'est une tentative d'exclusion de leur parti aux scrutin.  "Manœuvres pour les législatives de 2019 : impasse ou simples jeux politiques ?". C’était le thème de l’émission "90 minutes pour convaincre " de ce dimanche 3 mars . Il a été question, pour les invités, de se prononcer sur le fait que certains partis de l’opposition risquent de ne pas aller aux législatives et de proposer des pistes de solutions à la classe politique. 

Une délégation de responsables de partis politique de l’opposition a été reçue en audience à la Cour constitutionnelle. Composée d’une vingtaine de personnes, représentant les principaux partis d’opposition, la délégation a eu une séance de travail avec le président de l’institution.

Publié dans Législatives 2019

Les nouvelles décisions de la Cour constitutionnelle seront rendues dans de nouveaux locaux provisoires situés au quartier les Cocotiers à partir du 3 décembre 2018.  Ceci pour permettre la rénovation du siège actuel qui se trouve dans un état de délabrement. C'est l'une des nombreuses réformes entamées par la mandature en place.

Publié dans Société

Un mois après son adoption par l’Assemblée nationale, le nouveau code électoral a été jugé conforme à la Constitution suite à son contrôle par la Cour constitutionnelle.

Publié dans Politique

A la Cour constitutionnelle du Bénin, les décisions se suivent et ne se ressemblent pas. En janvier 2018, l’institution présidée à l’époque par Théodore Holo avait déclaré contraires à la Constitution des lois qui supprimaient le droit de grève à certains corps de la fonction publique. Ce 28 juin, la haute juridiction dont les membres ont été renouvelés a de nouveau statué sur la question du droit de grève qui désormais est bien supprimé aux magistrats, aux agents de santé et aux forces de défense et de sécurité.

Publié dans Politique

La sixième mandature de la Cour constitutionnelle prend le contre-pied de la mandature précédente à propos du délai de la mission du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi). Installé le 8 mai 2018 pour le compte de l’année 2017, le Cos-Lépi présidé par le député Janvier Yahouédéou (photo) n’aura plus à travailler jusqu’en novembre. La fin de sa mission est fixée au 30 juin 2018 ; c’est ce qu’a décidé la Cour constitutionnelle ce 21 juin.

Publié dans Politique

La Cour constitutionnelle introduit des innovations dans son fonctionnement et dans sa procédure. La sixième mandature présidée par le professeur Joseph Djogbénou a décidé de rendre publique la procédure devant la juridiction. L'annonce a été faite, mardi 12 juin 2018, par le Secrétaire général de la Cour, Gilles Badet.

Publié dans Politique
Page 1 sur 6