C'est un retour à la source. Theola Bright, une descendante de déporté revient sur la terre de son arrière grand-père, Lewis Olawolé Judjo qui a quitté Bantè pour l'Amérique pendant l'esclavage. Theola Bright n'est pas revenue les mains vides, mais avec un projet dénommé "Benin House" que soutient la mairie de Bantè.