L’opposant Nicodème Ayao Habia, ancien député et président du parti Les Démocrates a commencé lundi 24 septembre son sixième jour de grève de la faim devant l’ambassade du Ghana à Lomé pour exiger la libération des personnes toujours détenues dans le cadre des manifestations de l’opposition, a rapporté un journaliste de l’AFP.

Publié dans International