La prison d’Akpro-Missérété connaît depuis quelques jours une vague de mécontentement des pensionnaires. Ce 15 mars 2019, l'accalmie est revenue après l’ouverture du dialogue permettant de recevoir leur plainte.

Publié dans Société