mardi, 11 juin 2019 12:51

Tchaourou retrouve le calme après une journée tendue entre populations et forces de l’ordre

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Ce mardi 11 juin, le maire de la ville de la commune de Tchaourou constate un calme dans sa ville après des heures chaudes hier. Des manifestants s’étaient soulevés contre l’interpellation par la police d’un des meneurs présumés des violences électorales le 28 avril 2019.

“La voie est libre, la circulation fluide”, signale Bio Bouko Sounon, maire de Tchaourou interrogé par Radio Bénin ce mardi. “Le calme est revenu surtout avec la présence massive des forces de sécurité dans la ville”, ajoute le maire.

Hier, la ville avait été bloquée et objet de vives manifestations de la population qui s’est soulevée contre l’interpellation par la police d’un acteur présumé des premières manifestations dans la commune le 28 avril dernier, jour du scrutin législatif. Le vote a avait largement été empêché dans plusieurs centres de vote de Tchaourou par des manifestants en colère contre la disqualification des listes de l’opposition aux élections.

“Regain de tension”

“On pensait qu’après les évènements du 28 avril dernier le calme est revenu. Mais voilà que brusquement il y a eu regain de tension”, regrette le maire.

Comme le 28 avril, la voie a été bloquée avec des troncs d’arbre et des pneus enflammés, interrompant la circulation sur la route Cotonou-Parakou. Des voyageurs piégés dans les longues files de véhicules ont signalé des incendies de bâtiments et d’un véhicule de la police.

Les incendies de bâtiments ont été confirmés par le maire. Ils ont d’ailleurs continué la nuit dernière selon Bio Bouko Sounon.

Appel au calme

“Nous faisons l’effort avec, le conseil communal, avec les sages de la ville pour que ce calme perdure”, fait savoir le maire de Tchaourou. Il invite la population au calme la rassurant que le gouvernement se pencherait sur les problèmes de la commune. 

Lu 1283 fois
0
0
0
s2smodern