mardi, 26 mars 2019 11:11

Projet “Asphaltage” : à Natitingou, il y a nécessité d’accélérer les travaux

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

C’est au pas de charge que le ministre du Cadre de vie et du développement durable a visité les chantiers du projet “Asphaltage dans la ville de Natitingou le samedi 23 mars 2019. Accompagné des cadres de son département, de la directrice de l’Agence du Cadre de vie et en présence des autorités administratives locales, Didier Tonato a pris la mesure de l’avancement des travaux et fait des recommandations.

Dans la cité des Nanto, le projet “Asphaltage” concerne une vingtaine de rues. Les travaux qui ont commencé depuis plusieurs semaines n’évoluent pourtant pas au rythme souhaité. “Actuellement nous sommes à 15% de niveau d’exécution pour un délai consommé d’environ 49%”, a résumé François Agomadjè, chef de projet “Asphaltage” au ministère du Cadre de vie. Ce bilan n’est pas satisfaisant aux yeux du ministre Didier Tonato : “Je ne suis pas satisfait parce que je suis à 15 % d’avancement physique”.

Accélérer les travaux

Face à cette situation, tous les acteurs se sont entendus sur la nécessité d’accélérer les travaux. “L’entreprise s’engage à rattraper en mobilisant plus de monde et de matériel et c’est ce qui est train d’être fait”, a expliqué le chef de projet “Asphaltage”. “Notre objectif est de respecter rigoureusement les délais impartis, de faire en sorte que au terme de chaque marché nous puissions procéder la réception provisoire rue par rue, rue par ville de tous les travaux qui auront été exécutés", a rappelé Olga Prince Dagnon, directrice de l’Agence du Cadre de vie.

A ce propos, des solutions ont été proposées en vue de régler les difficultés d’avancement que rencontrent les chantiers à Natitingou. Le ministre du Cadre de vie a saisi l’occasion pour rappeler toute l’importance du projet. “Jamais à Natitingou, on a ouvert autant de chantiers à la fois. Ramener à la proportion de la ville, ce que le projet “Asphaltage” veut faire en 15 mois dépasse ce qui a été fait en 50 ans, en termes de voirie aménagée”, a assuré José Didier Tonato.

Lu 794 fois
0
0
0
s2smodern