jeudi, 24 janvier 2019 15:29

Une mission d'évaluation du PNUD et du PAM sur les réalisations du PCM-Bonou

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Après deux années de mise en oeuvre, l’heure est au bilan pour le Projet commune du Millénaire (PCM) à Bonou. Les réalisations nombreuses ont impacté des populations dans beaucoup de domaine. Une délégation conjointe du PNUD et du PAM a effectué une mission d’évaluation à Bonou.

A Bonou, le PCM a permis la construction d’infrastructures éducatives, de site de maraîchages, des unités de transformation et des sources d’adductions d’eau potables. Les sites impactés par ce projet sont les écoles primaires à Adido et Agbosso-Kota, la mini-rizerie, le marché de conservation et de transformation du poisson à Gbédo.

Le PCM- Bonou est soutenu par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Japon. Il vise la lutte contre la pauvreté à travers l’autonomisation des femmes. Pour le représentant résident du PNUD, Adama Bocar Soko, les résultats de ce projet ont permis de mobiliser d’autre partenaires comme la Suisse. La raison de la présence du programme alimentaire mondial (PAM) n’est pas anodine. L’organisation mondiale en charge de l’alimentation envisage un partenariat afin d’apporter sa pière à la lutte contre l’insécurité alimentaire. "Les sites visités avaient toujours un trait à l’alimentation ou avec la production et cela est toujours porté par les femmes", a souligné Francis Bere, chef délégation PAM

Satisfaits des changements opérés par ce projet, les bénéficiaires ont adressé des mots de remerciement à l’endroit des initiateurs.

 

Lu 1481 fois
0
0
0
s2smodern