mercredi, 19 décembre 2018 10:08

La Fondation Batonga obtient son accord de siège au Bénin

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Créée en 2006 à Washington aux Etats-Unis par la chanteuse Angélique Kidjo, la Fondation Batonga obtient son accord de siège au Bénin. La cérémonie de signature de l'accord a eu lieu ce mardi 18 décembre 2018 au ministère des affaires étrangères en présence du chef de la diplomatie béninoise mais aussi du ministre de la culture et d'autres personnalités. Avec cet accord de siège, la fondation peut désormais s'installer officiellement au Bénin et étendre ses activités sur l'ensemble du territoire.


A l'occasion, Angélique Kidjo a rappelé la nécessité d'instruire les jeunes filles, cible principale de la fondation afin d'opérer des changements profonds sur le continent africain.

"Il est indispensable que les jeunes filles, au delà du primaire, aient une éducation secondaire. C'est par l'éducation secondaire qu'on peut profondément changer nos pays en Afrique économiquement, sur le plan de la santé et sur tous les plans",a expliqué Angélique Kidjo. Pour parvenir atteindre cet objectif, la fondation Batonga accompagne des jeunes filles vulnérables et celles dont les parents n'ont pas les moyens à travers l'octroi de fournitures et de bourses scolaires. La Fondation Batonga fait également du tutorat et du mentorat à l'endroit de ces jeunes filles, a rappelé la diva internationale.

Pour le ministre des affaires étrangères, il est une évidence que la fondation Batonga obtienne son accord de siège au Bénin au regard des actions menées. Il pense d'ailleurs que d'autres acteurs devraient emboîter le pas à Angélique Kidjo. "Ce qu'elle fait pour les filles, je pense que nous devons saluer cela, je salue cela au nom de la République, je salue cela au nom du président de la République et je voudrais dire que ce que Batonga fait doit être dupliqué, doit être répété par d'autres", a déclaré Aurelien Agbénonci.

Lu 1369 fois
0
0
0
s2smodern