lundi, 13 octobre 2014 10:41

Une charte pour combattre l'exploitation économique des enfants dans les marchés du Bénin

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Sous l'égide de la représentation au Bénin de l'UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l'Enfance) et du ministère du Travail, les femmes des marchés Dantokpa (Cotonou), Ouando (Porto-Novo), et Arzêkê (Parakou), ont signé vendredi 10 octobre 2014 une charte contre le travail des enfants...

Sous l'égide de la représentation au Bénin de l'UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l'Enfance) et du ministère du Travail, les femmes des marchés Dantokpa (Cotonou), Ouando (Porto-Novo), et Arzêkê (Parakou), ont signé vendredi 10 octobre 2014 une charte contre le travail des enfants. C'est un "mécanisme de prévention de l'exploitation économique des enfants dans les marchés, les centres d'apprentissage et les ménages" a expliqué le ministre en charge du Travail, Yaya Aboubacar. Selon les chiffres fournis par ce dernier, 4 677 enfants sont en situation d'exploitation économique à Dantokpa, 2 149 à Ouando et 1 056 à Arzêkê.

Le phénomène est en effet criard au Bénin, du fait qu'il résulte de l'altération d'une pratique traditionnelle aux objectifs nobles. Il est de coutume au Bénin de placer les enfants de la famille auprès de proches parents vivant en ville ou ayant une meilleure situation matérielle. Ces derniers ont la charge d'assurer l'éducation de ces enfants pour leur offrir à eux aussi les chances d'un avenir prospère. La pratique est appelée "Vidomègon". Mais peu à peu, cette tradition s'est muée en une exploitation des enfants ainsi placés. Les abus sur ces enfants se passent presque dans l'indifférence générale, du fait de la couverture d'une pratique sociale aux bonnes intentions. Les marchés et les centres d'apprentissage figurent parmi les endroits privilégiés du fléau.

Pour Anne Vincent, représentante résidente de l'UNICEF au Bénin, cette pratique de travail des enfants ancrée dans la tradition béninoise doit cesser :

"Dans un pays comme le Bénin (...) cultures et traditions doivent évoluer. Le fait que les enfants travaillent ne doit pas démeurer. Les enfants à l'école, les adultes au travail".

 

Vincent Agué

Lu 3005 fois
0
0
0
s2smodern