ORTB

ORTB

0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Science ou pratique occulte ? L’Afrique a, elle aussi développé différentes méthodes pour faire face aux multiples risques auxquels elle est exposée. Et parmi ces méthodes ou outils, le fâ est considéré par certains comme un moyen d’évaluation des risques. Il prédit le destin, prévoit les évènements et propose des solutions. Pour autant, peut-on se fier à lui, face aux risques et catastrophes qui découlent des changements du climat ? Elément de réponse dans ce magazine proposé par Didier Hubert Madafime.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Les chiffres indicatifs des décès en Afrique pour cause du cancer du col utérin sont épouvantables. Et il importe de réfléchir à tous les moyens pouvant permettre de placer la situation sous contrôle. S’il est prouvé le virus facteur de la maladie du cancer de col est dans la majorité des cas sexuellement transmissible, c’est aussi une réalité que la multiparité chez les femmes est aussi un facteur favorisant pour faire la maladie. De ce fait, les méthodes modernes de planifications familiales ne peuvent être négligées dans la lutte. C’est le message que véhicule ce magazine de Eveline SAGBOHAN.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Les populations riveraines de la carrière de sable de Cocotomey Zounga sont mécontentes de l’état de dégradation de la seule voie d’accès. Elles l’ont fait savoir ce 17 septembre 2019 à travers une conférence de presse.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

La question de l'hygiène menstruelle a toujours été négligée ou du moins tabou en Afrique et surtout au Bénin. Une situation a des impacts négatifs sur le rendement scolaire des filles voire leur maintien à l'école. C'est le sujet qu'aborde Eveline Sagbohan dans son magazine, "mythe autour des menstrues: l'autre entrave au maintien des filles à l'école".

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Le tribunal pour enfant statuant en matière criminelle a connu du dernier dossier comptant pour cette première session criminelle. Comme la plupart des dossiers, il était encore question de viol sur mineure. Un jeune homme apprenti peintre bâtiment a comparu devant le tribunal. Reconnu coupable pour les faits qui lui sont reprochés, il écope de 18 mois d’emprisonnement ferme.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

La vingt-troisième affaire de la session criminelle du tribunal pour enfant, est une affaire de coups et blessures volontaires et de violence et voie de fait, ayant entraîné une infirmité permanente. L’auteur des faits, une jeune fille n’a pas pu comparaitre devant le tribunal pour cause de décès. Comme le prévoit la loi dans ces cas, la cour a fait constater que l’action est éteinte.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

La vingt-deuxième affaire connue par le tribunal pour enfant statuant en matière criminelle a connu est un dossier de viol sur mineur. C’est un jeune apprenti vulcanisateur qui a comparu dans la cause. A la délibération, il a été reconnu coupable de l’infraction et a été confié à son oncle pour continuer son apprentissage.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

La vingtième affaire connue par le tribunal pour enfants statuant en matière criminelle, est une affaire de tentative viol requalifiée en abus sexuel sur mineure. Cette affaire a fait comparaître un jeune homme apprentis coiffeur. A la délibération il a été reconnu coupable des faits d’abus sexuel sur mineure et est condamné à 36 mois d’emprisonnement dont 16 fermes.

0
0
0
s2smodern
samedi, 31 août 2019 12:45

20 mois d'emprisonnement pour viol

0
0
0
s2smodern

La dix-neuvième affaire connue par le tribunal pour enfants statuant en matière criminelle, est une affaire de viol. Cette affaire a fait comparaître deux jeunes hommes apprentis. A la délibération ils sont reconnus coupables des faits et sont condamnés à 2 ans d’emprisonnement dont 20 mois fermes et 4 mois assortis de sursis.

0
0
0
s2smodern
samedi, 14 septembre 2019 12:43

5 ans d’emprisonnement pour viol sur mineure

0
0
0
s2smodern

La dix-huitième affaire connue par le tribunal pour enfants statuant en matière criminelle, est une affaire de viol sur mineure. Cette affaire à fait comparaître un jeune homme apprenti frigoriste âgé de 17 ans au moment des faits. A la délibération il est reconnu coupable des faits et est condamné à 5 ans d’emprisonnement dont 2 fermes et 3 assortis de sursis.

0
0
0
s2smodern
Page 9 sur 33