Vincent AGUE

Vincent AGUE

0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Au 7ème jour du procès de l’affaire Icc Services, l’ancien ministre de la Justice Grégoire Akoffodji s’est confondu en mea-culpa pour ses initiatives et celles du gouvernement de l’époque dans la gestion de la crise en 2010.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Les débats ont repris ce 26 décembre à la CRIET qui juge l’affaire Icc Services, le scandale financier chiffré à plus de 150 milliards de francs Cfa illégalement collecté par la structure de placement d’argent entre 2006 et 2010. Ce sixième jour du procès a été marqué par les aveux de deux ministres et les déclarations contradictoires de deux anciens officiers de la police.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Les débats du procès des accusés de l’affaire Icc Services reprennent mercredi 26 décembre après la suspension décidée au 5ème jour de l’audience ce vendredi. La Cour et le public se sont séparés après une description plus que détaillée de la nébuleuse Icc.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

La sécurité était au coeur du quatrième jour du procès de l’affaire Icc Services devant la CRIET ce 20 décembre. Deux acteurs importants du système sécuritaire de l’époque des faits ont ainsi été écoutés par la Cour : un ancien ministre de l’Intérieur et un ancien patron de la Police.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Le troisième jour du procès Icc Services a connu, ce mercredi 18 décembre, les dépositions des anciens ministres Victor Topanou et Armand Zinzindohoué.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Le deuxième jour du procès de l’affaire Icc Services devant la CRIET a été moins long que le premier mais riche en déclarations. Toutes, faites par trois personnes, deux accusés et un sachant, accablent d’anciens officiels du régime de Boni Yayi dont le l’ancien président lui-même et son collaborateur de l’époque, Pascal Koupaki.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Une première journée d’audience et déjà plusieurs faits marquants dans le procès de l’affaire ICC Services démarré ce lundi 17 décembre devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Ils se considèrent désormais comme des citoyens engagés “prêts pour agir”. 35 jeunes béninois formés au leadership politique et social ont effectué leur sortie officielle mardi 4 décembre 2014 à Cotonou. C’est l’aboutissement de 6 mois de formation assuré le programme “Jeunes Leaders du Bénin” (JLB) de la Fondation Friedrich Ebert.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Invité d’honneur au sommet nordique africain des affaires, le président de la République a vanté, jeudi 8 novembre à Oslo, les opportunités d’affaires qu’offre le Bénin aux investisseurs privés.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

Découvrons le "Guide ETFP", le guide de l'Enseignement technique et de la formation professionnelle. C'est une application mobile conçue par deux jeunes Béninois, Jacob Bokini et Sanni Ayinin, pour mettre en lumière les lycées techniques du Bénin. L'application a été classée par l'Union africaine comme l'une des meilleures innovations dans le domaine de l'éducation.

0
0
0
s2smodern
Page 2 sur 204