Pour la célébration de l’édition 2019 de la Fête du travail, six centrales syndicales ont sacrifié à la tradition de remise de cahier de doléances au gouvernement ce mercredi 1er mai à Cotonou. Face à la ministre du travail et de la fonction, les syndicats de travailleurs ont dit leur mécontentement face à ce qu’ils qualifient de manque de dialogue qui caractérise leurs relations avec l’exécutif.

Publié dans Société

Les clubs de football béninois des championnats de première, deuxième et troisième division ont reçu des subventions du gouvernement à travers le ministère des sports. La cérémonie de remise des chèques s’est déroulé le mercredi 13 mars 2019 à Cotonou. Au total, 400 millions de francs CFA ont été distribués car, en plus des formations sportives, la Fédération béninoise de football a également reçu une enveloppe financière du gouvernement pour soutenir son fonctionnement.

Pour cette année, les subventions accordées aux équipes évoluant dans les divers championnats ont été augmentées, a précisé le ministre des sports. Les niveaux de subventions de cette année, connaissent, pour les clubs de Ligue 1, de Ligue 2 comme de Ligue 3 connaissent une augmentation, a précisé Oswald Homeky. En effet, chaque club de première division a reçu une enveloppe de 10 millions de francs CFA. Les clubs de deuxième division ont reçu chacun six millions et les équipes de troisième ont été subventionnés à hauteur de quatre millions chacun.

Quand à la Fédération béninoise de football, elle a vu sa subvention habituelle destinée au fonctionnement passée du simple au double. La FBF a reçu 20 millions de francs CFA. Pour Bonaventure Coffi Codjia, directeur des sports d’élite, ces subventions représentent, “le coup de pouce nécessaire que l’Etat afin de vous permettre de faire efficacement face aux charges induites par la participation de vos clubs aux différents championnats.”

De son côté, le président de la Fédération béninoise de Football s’est dit “comblé” et “heureux” de voir “le gouvernement honorer son engagement”. Car, d’après Mathurin de Chacus, “sans l’accompagnement du gouvernement, il y aura pas de football”. Cependant, il faut signaler que de nouvelles exigences de gestion accompagnent ces subventions revues à la hausse. Le ministre l’a martelé aux présidents de clubs : “C’est désormais l’obligation qui vous est faite de mettre à notre disposition, la liste ainsi que les copies des contrats de tous les joueurs qui sont engagés dans vos clubs.” Le gouvernement tient à une gestion judicieuse des fonds alloués aux clubs.

Publié dans Sport

C'est déjà la saison des pluies au Bénin. C'est une période très difficile aux populations à cause des inondations qu'elle cause. Face à cette situation, le gouvernement du Bénin a entrepris des actions pour limiter ses conséquences. Adam Pinto, directeur adjoint de cabinet au ministère du cadre de vie nous livre le plan qui sera mis en oeuvre. 

Publié dans Société

Patrice Talon a légèrement modifié son gouvernement ce 5 juin 2018. Le remaniement touche trois ministères avec deux nouvelles entrées et une sortie.

Publié dans Politique

A l’issue du conseil des ministres ce mercredi 11 avril 2018, le gouvernement a décidé de céder à prix réduit 480 kits de tracteurs acquis pour le compte de l’ancienne Agence de la mécanisation agricole.

Publié dans Société

Face à la recrudescence des crimes rituels, le gouvernement prend des mesures. La police va traquer tous les auteurs de ces actes. Face aux dignitaires et têtes couronnées ce 27 mars 2018, trois ministres du gouvernement annoncent les mesures pour éradiquer ce phénomène.

Publié dans Société

Comme prévu, les secrétaires généraux des confédérations et centrales syndicales sauf celui de la CSTB se sont retrouvés avec les membres du gouvernement pour la séance de négociations ce 13 mars 2018. Les discussions ont porté sur la mise en application des statuts particuliers des enseignants du primaire et du secondaire.

Publié dans Société

Le gouvernement et les responsables syndicaux étaient en concertation ce 22 février 2018, pour la première session ordinaire de négociation permanente et de dialogue au titre de l’année 2018. Il était question d’étudier et de valider les six projets d’arrêtés retenus par le gouvernement et les syndicats à la base en ce qui concerne la question du statut particuliers des enseignants. Mais la rencontre s’est terminée en queue de poisson car les syndicalistes exigent la restitution des frais défalqués sur les salaires pour fait de grève.

Publié dans Société

Le gouvernement et les responsables syndicaux étaient autour de la table de négociations ce mardi 30 janvier 2018. Cette rencontre vise à trouver un terrain d’entente afin de mettre un terme aux grèves qui secouent l’administration publiques depuis quelques semaines.

Publié dans Société

Le ministre des affaires sociales Bintou Chabi Adam Taro, a procédé ce 27 décembre 2017 à la remise de matériels aux groupements féminins de l’Atlantique et du Littoral.

Publié dans Société
Page 1 sur 6