Le projet d’Appui aux communes et communauté pour l’expansion des services sociaux (Access) est la nouvelle initiative conjointe du gouvernement du Bénin et de la Banque mondiale pour réduire la pauvreté de plus de 600 ménages défavorisées. Doté d’une enveloppe financière de 23 milliards de francs CFA apportés par la Banque mondiale, le projet Access s’aligne sur deux objectifs du nouveau plan national de développement (PND) du Bénin conçu pour la période 2018-2025.

Il s’agit d’une part de “l’expansion de l’accès aux services sociaux de base de qualité et d’autre part la mise en place de mécanismes pérennes et inclusifs de protection sociale”, a rappelé Katrina Sharkey, représentante résidente de l’institution de Bretton Woods au Bénin.

Il faut préciser que le projet Access a été bâti sur les cendres du projet de services décentralisés conduits par les communautés (Psdcc). Ce sont d’ailleurs les réussites de ce dernier qui ont inspiré la conception du projet Access comme l’a rappelé le ministre de la décentralisation. “Les différents succès enregistrés dans la mise en oeuvre de l’approche Dcc ont conduit à sa confirmation comme approche de développement local dans le nouveau cadre de coopération de la Banque mondiale avec le Bénin qui couvre la période allant de juillet 2018 à juin 2023”, a déclaré Barnabé Dassigli.

Le projet Access va intervenir dans 360 villages réparties dans toutes les communes du Bénin. Il créera également des dynamiques d’échanges avec le projet d’Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch), projet phare du gouvernement pour la sécurité sociale des plus démunis.

Publié dans Société

Les populations des zones rurales des communes du Bénin bénéficieront de l'eau potable. La Banque mondiale et le Bénin ont signé un accord de 220 millions de dollars pour permettre la fourniture de l'eau potable à ces populations. Cet accord entre dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme pour l’accès universel à l’eau potable en milieu rural. 

Publié dans Economie

La rencontre entre le ministre d'Etat Abdoulaye Bio Tchané, une partie des membres du gouvernement et les responsables de la Banque mondiale a eu lieu ce mardi 13 février 2018 à Cotonou.

Publié dans Economie

La première phase du Projet d'urgence de gestion environnementale en milieu urbain (Pugemu) s'achève le 31 octobre 2017. En prélude à la clôture de ce projet qui a duré cinq ans, une délégation de la Banque mondiale, principal bailleur du programme a entamé une tournée d’évaluation des chantiers.

Publié dans Société

Par quelques coups de pioches, Boni Yayi a lancé ce 25 mars 2015 les travaux de pavage et d'assainissement des rues sélectionnées à Cotonou pour la mise en oeuvre du Programme d'Aménagement Urbain et d'Appui à la Décentralisation (PAURAD)...

Publié dans Société
Page 1 sur 3