Ce jeudi 10 décembre 2019, le Bénin a célébré la Fête des religions endogènes. Initiée en 1993, cette célébration vise à rendre hommage aux croyances endogènes qui façonnent le quotidien des Béninois malgré l’influence de nombreuses religions dites importées. A l’occasion de cette édition, plusieurs internautes béninois ont célébré, à leur façon le vodoun sur la toile, notamment à travers messages de fierté, des témoignages mais aussi des enseignements.

Evidemment, c’est sur les réseau sociaux, notamment sur Facebook, qu’on retrouve le plus grand nombre de messages. Ainsi, la blogueuse Mylène Flickaa posté une courte publication sur son profil dans laquelle elle dit sa fierté d’être béninoise en ce jour spécial. "Je suis béninoise. Le Vodoun c’est ma racine. L’Afrique, c’est ma terre", a-t-elle introduit avant de préciser que le Vodoun “n'est pas juste une religion, c'est un condensé de cultures, de savoirs et de façons d'être : le respect de la nature, le respect de la vie, le respect de soi.”

“Heureux sont ceux qui savent d'où ils viennent, qui retournent aux bases de leurs histoires, pour s'en imprégner et conquérir le monde. Bonne fête à tous les Africains”, a conclu celle qui est aussi rédactrice en chef du webzine Irawo.

Comme elle, le rappeur Bigstorm a aussi posté un message plein de sens toujours sur Facebook. Pour lui, "le Vodoun c’est comme le couteau sur ta table à manger. Tu peux l’utiliser pour couper ton pain, ou pour tuer... Ce n’est pas le Vodoun qui est Mauvais, c’est toi".

Pour Augustin Dossou, autre internaute ayant célébré cette fête sur Facebook, “On ne peut parler de l'histoire du Bénin sans évoquer le Vodoun. Il est un ensemble de principes culturels et cultuels immuable. Il est indéniable que nous nous en approprions les valeurs en vue d'en promouvoir la richesse…” Il a conclu son message avec un “Bonne fête de Vodoun a tous et a toutes!”.


Certains internautes qui ont pu assister aux manifestations ont également publié des images sur leurs pages sur les réseaux sociaux. C’est le cas de la blogueuse Cornélia Glèlè qui était au “Festival Vodoun” à Ouidah.

D’autres internautes se sont exprimé sur le sujet sur Twitter et sur des blogs. Gnacadja Richmir par exemple a posté ce message sur Twitter : “Je profite de cette date historique de la valeur culturelle de nos identités endogènes pour souhaiter une bonne fête identitaire de nos valeur spirituel à tous les gardiens des différents temples de nos religions endogène. Vive le Bénin. Vive le Vodoun."

Sur Twitter toujours Muriel Alapini a affiché fièrement ses attaches familiales avec certaines divinités vodoun en invitant d’autres béninois à en faire de même.

 

De son côté, Bola Alabi, co-auteur du blog Monwaih, spécialisé dans les cultures africaines a publié un article intitulé “Le Vodoun, cette religion africaine toujours incomprise”. Il y explique notamment que “la sorcellerie est différente du Vodoun, et les Béninois ne sont pas tous animistes" Le photographe Yanick Foly qui a assisté aux festivités de la fête à Grand-Popo en a ramené des clichés époustouflants qu’il a publié sur ses pages Facebook, Twitter et Instagram

Facebook, qui tente toujours de se relever de l'affaire Cambridge Analytica, a promis mercredi des "mesures supplémentaires" pour mieux protéger les données personnelles de ses usagers mais les dispositions, qui étaient déjà largement prévues avant le scandale, ont suscité un certain scepticisme.

Publié dans Tech

Une nouvelle semaine de tourmente a commencé pour Facebook ce lundi, après le scandale Cambridge Analytica. Selon le site www.blogdumoderateur.com, le média Ars Technica a en effet révélé que la plateforme récoltait l’historique des appels et SMS passés, via ses applications Messenger et Facebook Lite sur Android.

Selon le site français, c’est la semaine dernière, en téléchargeant son dossier de données Facebook disponible dans la section « Paramètres » du réseau social, qu’un utilisateur néo-zélandais a découvert la mauvaise surprise. L'utilisateur a, en effet, découvert que Facebook enregistrait l’historique des SMS et appels de son téléphone.

Pour Ars Technica, c'est le système d'exploitation pour mobile Android qui serait à l'origine de cet espionnage à cause de ses caractéristiques "un peu trop permissives". Facebook en profitait pour récolter les données d’appels et de SMS.

Facebook a confirmé et s’est expliqué

Sur son site, ce dimanche, Facebook a précisé que l’enregistrement des métadonnées concernant les appels et les SMS a été introduit dès 2015. Dans un communiqué, Facebook a essayé de faire la lumière sur l'usage réel des données collectées et leur nature. Le réseau social a assuré : « Vos informations sont stockées en toute sécurité et nous ne vendons pas ces informations à des tiers. Vous contrôlez toujours les informations que vous partagez avec Facebook. »

Publié dans Tech

Elle s’appelle WhatsApp Business. Elle a été lancée la semaine écoulée. Il s’agit d’une application WhatsApp mais dédiée aux petites et moyennes entreprises.

Publié dans Tech

Deux sujets sont au menu de notre revue du web de ce 18 janvier 2018.

Publié dans Revue du web

Le réseau social Facebook a annoncé une refonte de son fil d'actualité pour donner plus de place aux contenus publiés par les proches et amis des utilisateurs. C'est le patron de l'entreprise américaine, Mark Zuckerberg, qui a annoncé la nouvelle qui sera effective dans les prochains mois. Il y aura désormais moins de publications en provenance des marques et des entreprises, et plus de messages venant de la famille et des amis lorsque l'on ouvrira sa page d'acceuil sur Facebook.

En clair, les statuts, les photos et les vidéos mis en ligne par les proches seront affichés en priorité sur le fil d'actualité. L'objectif de Facebook est de revenir à ses origines, c'est-à-dire un véritable réseau social. « Nous pensons que l'interaction entre les personnes est plus importante que la consommation passive de contenus », a affirmé le responsable des fils d'actualité, John Hegeman.

 

Mais la réforme testée dans certains pays montre déjà des limites

Le nouvel algorithme de Facebook est actuellement testé dans six pays dont la Slovaquie et la Bolivie. Dans ces deux pays, le trafic de « fake news » a clairement augmenté depuis la mise en place de l’algorithme, selon le site web de Mashable. 

"Ainsi en Slovaquie, en décembre, un article prétendait qu’un musulman, qui voulait remercier un bon samaritain de lui avoir rendu son portefeuille, l’avait averti d’un attentat terroriste contre un marché de Noël. L’article a tellement circulé que la police a décidé d’intervenir pour démentir ces informations. Mais quand la police a voulu publier l’avertissement sur Facebook, elle a découvert que le message – contrairement à l’article qu’elle voulait dénoncer – ne pouvait pas apparaître dans le fil d’actualité parce qu’il provenait d’un compte officiel", raconte le rédacteur de l'article. 

Plus rien ne va entre Facebook et ses anciens employés. Ces dernières semaines, plusieurs anciens cadres de Facebook ont exprimé leur désaccord vis-à-vis des directions prises par le réseau social de Mark Zuckerberg.

Publié dans Revue du web

Deux sujets sont au menu des échos du web ce mardi 13 décembre 2017. D'abord, Facebook met à disposition une banque de sons gratuite pour les créateurs de vidéos et Google publie les recherches les plus populaires de l’année 2017.

Publié dans Revue du web

Dans une vidéo postée sur sa page Facebook, le président de la République s’est adressé à ses fans des réseaux sociaux, ce jeudi 1er juin 2017. Patrice Talon a remercié les internautes abonnés à sa page qui sont désormais plus de 200 000. Et le président a assuré qu’il lis les commentaires des uns et des autres.

Publié dans Société
Page 1 sur 2