La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 18 octobre 2019

 Issa Bah Seko

Le communiqué final de la séance de travail entre le président de la République et la conférence des présidents de l’Assemblée nationale occupe les colonnes des journaux parus ce jour. La priorité salue l’initiative et constate que le chef de l’Etat reste attaché à la concorde nationale. La priorité a d’abord rappelé les conclusions et recommandations du dialogue qui sont : la relecture de la charte des partis politiques et du code électoral ; l’institution des élections générales ; une meilleure représentation du peuple par les femmes ; l’actualisation et la mise en œuvre effective de la loi portant statut de l’opposition ; et enfin des mesures d’apaisement politique. Le journal écrit qu’en présentant ces recommandations, le chef de l’Etat a plaidé pour leur prise en compte diligente par l’assemblée nationale. La priorité écrit également que les participants à la rencontre d’hier ont pris acte des conclusions et recommandations du dialogue politique. Mais le canard signale qu’il est apparu que la mise de ces recommandations appelle des mesures de nature législative dont une loi d’amnistie, s’agissant des événements des mois d’avril mai et juin 219 relatifs aux élections législatives. Pour le potentiel Talon donne vie aux recommandations du dialogue politique. Fraternité voit une convergence pour la décrispation du climat politique au Bénin. C’est pour la cohésion nationale renchérit la presse du jour.

Parlons de la modélisation de l’administration publique au Bénin sous la rupture. Le potentiel signale qu’elle est en marche au même titre que le PAG, pour transformer le visage du pays. Et pour cause le journal annonce que la fonction publique, bras technique et opérationnel du gouvernement fait l’objet d’une retouche. Cette fois-ci c’est la prise d’une mesure normative qui vient restructurer le cadre fonctionnel de la fonction publique. Le décret d’application de la loi portant statut général de la fonction publique et relative aux instances disciplinaires et paritaires a été adopté. Pour la priorité on tend vers une bonne gestion administrative du personnel de l’Etat.

Un sujet de société s’invite dans les débats ce matin dans fraternité. Et c’est dans une chronique de mon confrère Naguib Allagbé, intitulé « ronde, svelte ou peu importe ? » Une question posée : comment on les aime ? IL s’agit bien sûr des femmes. Et le chroniqueur de préciser qu’ici c’est chacun qui répond, compte tenu de ses attentes et de ses préférences. Car sans l’assumer, les hommes ont en fonction de leurs personnalités des goûts qui diffèrent. Toujours est-il que les cœurs balancent entre la bonne chair et la platitude. Après tout, tout est selon. Mais mon confrère ajoute qu’il ne faut pas surtout s’y méprendre. IL y en a pour qui rien ne pourrait égaler une femme en chair. De la poitrine, de la hanche, un bassin élargi, des fesses et la courbe du dos, voilà tout. Au point de ne voir en les autres qui ont des os apparents qu’un déficit de féminité. C’est vrai que pour d’autres, minceur rime avec beauté. Et ainsi bien de gens qui pourtant ont un penchant pour les formes rebondies, préfèrent cependant s’afficher aux côtés de filles à taille fine. C’est dire donc qu’il n’y a pas de type de femmes, étant entendu que le physique ne révèle en rien le caractère ; abstraction faite de certaines constructions qui voudraient que les femmes pulpeuses soient prises pour celles respirant la joie de vivre, contrairement aux autres qui renvoient à l’idée d’une certaine psychorigidité. Qu’est-ce qu’on y peut ? S’interroge mon confrère Naguib Allagbé.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s
Mauvais départ pour les Ecureuils du Bénin dans la course à la qualification à la CAN Cameroun 2021. Ils ont perdu leur premier match des éliminatoires face au Nigeria qui les accueillaiit ce mercredi 13 novembre 2019 à Uyo.
L'aventure doit se poursuivre malgré tout. L'avenir du Conseil international des radios-télévisions d'expression française (Cirtef) s'est joué au cours du séminaire de formation 2019 qui s'est tenu à Cotonou du 11 au 14 novembre. Les...
Basile Adjou-Moumouni, l’un des derniers témoins de la tumultueuse période post-indépendance du Bénin s’est éteint ce mardi 12 novembre à l’âge de 97 ans. Il traînait la réputation du président de la...
La Banque africaine de Développement a rendu publique ce 11 novembre, son rapport 2019 du Visa Openness Index.  Le Bénin occupe la 1ère place en égalité avec les Seychelles sur le continent africain devant le Sénégal et le Rwanda.
Son souffle s’est arrêté à 90 ans mais son oeuvre perdure. Albert Tévoédjrè, premier médiateur de la République du Bénin est passé de vie à trépas ce 6 novembre 2019.

INFOS

  • Société
  • Politique
  • Economie
  • Sport
  • Culture
  • Santé
  • Environnement
  • Tech
  • International

NOS EMISSIONS TV

Grand Rendez-vous

Du lundi au vendredi de 19h à 21h sur BB24

Week éco

Tous les dimanches à partir de 11h00 sur BB24

3D

Tous les dimanches à partir de 21h

Club Média 7

Tous les dimanches à partir de 18h

NOS EMISSIONS RADIOS

Béninois d'ailleurs

Tous les lundis de 09h30 à 10h

Santé en ligne

Tous les mercredis à 16h15 et rediffusion à 23h

Radio Libre

Du lundi au vendredi de 17h à 18h sur radio Bénin

Digital

Tous les mardis à 10h30 et à 20h30 sur radio Bénin