La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 19 juin 2019

José Gnimadi

La sortie hier du Procureur de la République au sujet de l’affaire des violences post-électorales est abondamment relayée par les parutions de ce jour. Fraternité nous informe que le Procureur a cité nommément Yayi parmi les instigateurs. Best Info va encore plus loin et placarde à sa une, une déclaration du Procureur Mario Mètonou je cite « Des interrogatoires et des pièces au dossier il résulte une implication personnelle de l’ancien Président de la République Boni Yayi » Fin de citation. Le Progrès fait alors savoir que des mesures coercitives sont envisagées contre Yayi. Même information dans l’Evènement Précis qui mentionne que d’après les explications du Procureur, la justice détient des éléments qui témoignent de l’implication de l’ex –Chef d’Etat dans les violences post-électorales enregistrées à Cotonou les 1er et 2 mai 2019. Pas plus pour faire dire à la Priorité que Boni Yayi est dans de beaux draps. 5 MINUTES, le gratuit béninois abonde dans le même sens et affiche que la situation se complique pour Yayi. 

Fraternité nous apprend que les avocats de Boni Yayi n’ont pas attendu longtemps pour réagir suite à la déclaration du Procureur de la République indexant leur client. A en croire le quotidien de Mènontin, les conseils de l’ancien Chef de l’Etat dénoncent une violation du secret de l’instruction. En ce qui concerne la volonté du Procureur de prendre des mesures coercitives, ces derniers y voient une collusion, en ce sens que le Procureur se comporterait, selon les avocats comme le « Porte-parole du juge ». Par finir, les avocats de Boni Yayi finissent par en déduire une violation de la Présomption d’innocence. L’Evènement Précis pour sa part fait remarquer que les avocats de l’ex Chef de l’Etat s’indignent et désapprouvent. La Nation parle de la réaction des avocats de l’ancien président. Pour le Progrès les Conseils de Boni répondent au Procureur. Emergence Info de son côté s’interroge et affiche en manchette, Déclaration du Procureur, Réplique des avocats de Yayi : Allons –nous à l’apaisement ou vers l’escalade de la tension ? La Réponse à cette interrogation se trouve à la une de Matin Libre qui affiche, Situation sociopolitique post législatives : ça S’envenime.


L’autre grosse actualité à la une de la quasi-totalité des journaux c’est bien le démarrage des épreuves écrites du Baccalauréat Session de Juin 2019. L’Evènement Précis annonce l’examen du Baccalauréat a démarré ce jour, mercredi 19 Juin 2019 sur toute l’étendue du territoire national et dans les pays membres de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA). La Priorité ajoute qu’au Bénin ils sont au total 100.017 candidats dont 33.952 filles.
L’Economiste signale que le lancement officiel de cet examen est prévu pour se dérouler dans la commune d’Akpro-Missérété en présence des autorités ministérielles et locales. D’après ce quotidien, les candidats sont répartis dans 142 centres de composition et seront soumis trois jours durant aux épreuves écrites.
L’auteur de l’article mentionne que suite aux violences dans la commune de Tchaourou, l’office du Baccalauréat a opéré une légère modification dans la répartition des centres de composition. Ainsi les candidats devant composé au CEG1 de Tchaourou devront seront rendre au Ceg Banikani à Parakou.


On termine par une note sportive. L’Evènement Précis annonce que dans le cadre des préparatifs de la CAN Egypt 2019, les écureuils réussissent leur deuxième test face à la Mauritanie grâce à un triplé de Mounié. Pour Fraternité, les écureuils rassurent avant Ismaïlia.

 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s
Long de 85 kilomètres, la route Kétou-Savè qui traverse aussi les localités de Idigni et Igbodja sera bientôt aménagée et bitumée. Le lancement officiel des travaux a eu lieu ce mardi 16 juillet 2019 à Kétou en présence du...
La Chambre de Commerce et d'Industrie du Bénin (CCIB) est sous administration provisoire depuis plusieurs mois suite à des dysfonctionnements internes. Cette décision gouvernementale vise à résoudre les “problèmes de gouvernance” que...
Le chef de l’Etat, Patrice Talon a choisi, Rémi Prosper Moretti comme président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) 6ème mandature. Il succèdera ainsi à Adam Boni Tessi.
Marce de Souza, l'ancien ministre du développement du président Boni Yayi n'est plus. Il est décédé ce mardi 16 juillet 2019 à Paris suite à une crise cardiaque, ont rapporté plusieurs sources proches de l'intéressé.
La rencontre annoncée entre le président de la République et les responsables de 11 partis politiques dans le cadre du dialogue politique a eu eu lieu lundi 15 juillet au Palais de la Marina. A l’occasion, le chef de l’Etat a échangé avec ses...

INFOS

  • Société
  • Politique
  • Economie
  • Sport
  • Culture
  • Santé
  • Environnement
  • Tech
  • International

NOS EMISSIONS TV

Grand Rendez-vous

Du lundi au vendredi de 19h à 21h sur BB24

Week éco

Tous les dimanches à partir de 11h00 sur BB24

3D

Tous les dimanches à partir de 21h

Club Média 7

Tous les dimanches à partir de 18h

NOS EMISSIONS RADIOS

Béninois d'ailleurs

Tous les lundis de 09h30 à 10h

Santé en ligne

Tous les mercredis à 16h15 et rediffusion à 23h

Radio Libre

Du lundi au vendredi de 17h à 18h sur radio Bénin

Digital

Tous les mardis à 10h30 et à 20h30 sur radio Bénin